BI Square

BI Square édite des logiciels de Business Intelligence pour l’IT fournissant des tableaux de bord décisionnels aux grands comptes et PME pour l’optimisation de leur qualité de service et de leur infrastructure informatique (serveurs, stockage, réseau) au regard des bonnes pratiques ITIL.
La plate-forme logiciel BI Square Flex permet de réaliser à façon des analyses sur l’IT pour la gouvernance (CobiT, balanced score card) et le pilotage des systèmes d’information (ITIL, ISO 20000). Elle permet aux responsables informatique, financiers et métier de gagner en vision et en contrôle pour aligner leur IT sur les besoins métier futurs et satisfaire leurs clients au meilleur prix.
Les modules BI Square Capacity et BI Square Green IT sont dédiés à la Gestion des Capacités IT et au Green IT. Les utilisateurs peuvent gérer et planifier leurs capacités, récupérer les ressources sous-utilisées, réaliser des économies d’énergie et prévenir les dysfonctionnements. Par une mise en œuvre rapide capitalisant sur les outils existants ou par une collecte complémentaire, BI Square fournit un reporting automatisé, synthétique et collaboratif permettant d’optimiser 10 à 40% des capacités, les environnements virtualisés (VMware, IBM Power…) et la consommation énergétique. BI Square accompagne aussi les directions Informatique, hébergeurs et infogérants par des services de conseil, d’audit et de formation.

 

Interview de Jean-Pierre Lippini et Franck Genteur, co-fondateurs de BI Square
WIC : Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?
Nous sommes tous les deux issus du monde de l’édition logicielle et avons travaillé aussi bien pour des grands groupes que des PME en France et à l’étranger. Franck, qui dispose d’une maîtrise en informatique, a une grande expérience des environnements de production informatique de grandes entreprises, banques et assurances, dans le cadre de la mise en œuvre d’outils techniques, de gestion de grands projets et d’avant-vente. Il est expert dans le domaine de la supervision, du stockage, de la sécurité et des systèmes. Moi-même, diplômé de l’ESC Toulouse, ai travaillé aussi bien dans les secteurs R&D et IT pour la vente de solutions de génie logiciel, d’aide à la décision incluant des modèles prédictifs ou de logiciel de gestion des capacités IT et supervision des processus métiers (BSM/BAM). Je suis certifié ITIL V3 Foundation. Nos expériences mêlées nous permettent de couvrir les fonctions de l’entreprise. Surtout, notre connaissance croisée des technologies et des métiers de la banque-assurance, des télécommunications, de l’aéronautique ou de l’E-commerce nous permet de comprendre rapidement les besoins de nos clients pour les satisfaire au mieux.
WIC : Quel est le métier de BI Square Software ?
Notre métier est de permettre aux décideurs informatiques et métier d’obtenir, on pourrait dire « enfin », un reporting synthétique transverse pour gérer leur système d’information et garantir la satisfaction de leurs utilisateurs au meilleur coût. Nos logiciels fournissent donc des tableaux de bord d’aide à la décision pour la gouvernance et le pilotage du SI. En fait les cordonniers sont les plus mal chaussés. Souvent les DSI ont beaucoup de mal à obtenir le reporting voulu sur les indicateurs clés techniques, financiers, fonctionnels dont ils ont besoin pour décider. Pensez que tous les mois où tous les trimestres les équipes techniques ou métier passent souvent des jours entiers à chercher les indicateurs demandés et à les mettre en forme pour leur hiérarchie ! Non seulement c’est du temps perdu, mais souvent les données ne sont pas assez contrôlées, résultent de manipulations délicates et ne donnent qu’une photo à un instant précis alors que les décideurs ont besoin d’historique pour contrôler les écarts et anticiper. Notre métier est d’automatiser ce reporting décisionnel en sécurisant la collecte des indicateurs, leur historisation et leur consolidation pour que les analyses fournies soient fiables et tiennent compte de différents angles de vue. Nous apportons enfin notre expertise du monde de la production informatique, des environnements techniques d’infrastructure et des bonnes pratiques ITIL.
WIC : Quels sont les défis auxquels sont confrontés vos clients aujourd’hui ?
Les directions informatiques mais aussi les infogérants sont à la croisée des chemins.
Tout d’abord, ils passent enfin d’une vision de l’IT « centre de coût » à celle de « création de valeur » tournée vers le client. L’adoption pragmatique, sélective, des pratiques ITIL y contribue, mais en parallèle la pression sur les coûts et sur l’agenda des équipes est toujours importante.
Ensuite, l’adoption des techniques de virtualisation (systèmes, stockage), la vulgarisation de l’open source et le Cloud Computing amènent de la flexibilité mais aussi de la complexité : hétérogénéité technique, dématérialisation de la ressource, architectures hybrides…
Enfin, pour satisfaire à la fois les clients, les équipes métier et la direction générale, les décideurs IT doivent anticiper leurs besoins dans le temps, s’appuyer sur des indicateurs pertinents, communiquer avec les mots de chacun, collaborer plus.
WIC : Comment y répondez-vous ?
Nous répondons à ces besoins de création de valeur, gestion de la complexité et communication vers les clients en leur fournissant des tableaux de bord adaptés à leurs enjeux.
Pour le suivi de la création de valeur, nous pouvons par exemple croiser les indicateurs métier clés montrant que la qualité de service est assurée (disponibilité applicative, nombre d’incidents) et que les utilisateurs sont satisfaits (enquête qualité, temps de réponse), ou suivre les gains en productivité induits par la mise en place d’une nouvel outil. Pour le cockpit décisionnel du DSI ou du directeur de production devant gérer un SI complexe, les tableaux de bord fourniront une vision synthétique mais aussi transverse des indicateurs du système d’information. En appliquant ou en s’inspirant de CobiT ou d’ITIL, nous présenterons des macro-indicateurs clés (utilisation des ressources, qualité de service, écarts, catégories d’incidents) sur lesquels il est possible de zoomer pour la prise de décision, ou que l’on essaie de prévoir pour les semaines, mois ou années qui viennent. La mise en place d’une politique Green IT pour contrôler et optimiser la consommation énergétique et l’émission des gaz à effets de serre demande aussi de consolider et de croiser des indicateurs de consommation, de superficie, de dénombrement des serveurs…
Cela ne peut se faire que conjointement par un processus vertueux et itératif de collecte des KPI et par une flexibilité d’analyse pour information ou décision : c’est toute la force de notre solution et la raison de notre spécialisation dans la Business Intelligence pour l’IT.
C’est d’autant plus vrai pour satisfaire le besoin grandissant de communication et de collaboration. BI Square permet aux DSI de communiquer vers leurs clients internes et de partager des commentaires sur les tableaux de bord. Idem pour les infogérants devant montrer le respect de leurs engagements ou pour les responsables qualité devant présenter leurs efforts pour une informatique plus verte.
WIC : En quoi la web intelligence est-elle une démarche indispensable pour maîtriser son SI aujourd’hui ?
La web intelligence concerne aujourd’hui un nombre grandissant d’organisations, de la société e-commerce pour qui maîtriser ses données web est stratégique pour ses ventes à la collectivité locale qui doit communiquer vers ses administrés. De plus, avec la popularisation des applications en mode SaaS et l’arrivée de la génération Y, le web, mobile, social, devient l’interface principale au bureau, à la maison, dans le train, en vacances. Le contrôle des applications sur le web et l’assurance que l’infrastructure fournit la ressource attendue sont primordiaux. Méconnaître d’un point de vue fonctionnel, métier ou technique les indicateurs Web c’est perdre le contact avec ses « clients », donc risquer de mettre en regard un système d’information inadapté ou insuffisamment évolutif. C’est pourquoi notre stratégie BI Square met l’accent sur la gestion des capacités IT en regard des indicateurs Web pour fournir la ressource suffisante, d’où qu’elle vienne, à tout moment, au meilleur prix.
WIC : Quels sont les exemples concrets de pilotage par la data que vous pouvez donner ?
Nous pouvons évoquer le cas d’une société d’e-commerce utilisant des frontaux web Apache par exemple pour ses sites web commerciaux dont l’activité est fortement saisonnière. Leur problème est de pouvoir dimensionner les ressources CPU, mémoire et disque nécessaires pour satisfaire les pics d’activité en saison. De plus, le cas se complexifie quand ils reçoivent soudainement du flux de sites web partenaires ou quand leur propre publicité amène de nouveaux visiteurs par à-coups.
Une des solutions que BI Square a proposée est le suivi conjoint des indicateurs d’affluence (nombre de visites, pages lues, nombre de hits) et de croiser ces informations avec les métriques applicatives (temps de réponse, comportement des Java Virtual Machines et des bases de données associées) et de celles d’infrastructure (consommation CPU maximum, capacité CPU totale…). Les tableaux de bord obtenus permettent de comparer dans le temps la consommation CPU maximum et le nombre de hits, et de voir les corrélations. Ainsi, par la constitution d’un historique, en calquant l’effet saisonnier, on arrive à se projeter dans le futur et prévoir le dimensionnement en ressource CPU nécessaire pour tel nombre de visites par jour sur une période saisonnière donnée. Dans certains cas, on peut doubler ou tripler la ressource existante pour la période et satisfaire le besoin ponctuel.
WIC : Quelles sont les grandes tendances et les perspectives dans votre domaine d’activité pour les 18 mois qui viennent ?
Notre domaine d’activité devrait être influencé par diverses grandes tendances :
– la BI 2.0 : tout d’abord il est sûr que le secteur de la Business Intelligence, très dynamique, va évoluer vers la BI 2.0 à laquelle nous appartenons, permettant un accès plus direct et facile aux données et offrant à l’utilisateur des fonctions interactives et collaboratives.
– accroissement de la mobilité : nous pensons à faire évoluer nos solutions pour couvrir les terminaux mobiles connectés. L’utilisateur veut un accès distant à ses analyses à tout moment. Nous couvrons déjà les Windows Phones et étudions le support des iPhone Apple.
– intégration du Cloud Computing : l’utilisation croissante de ressources dans le nuage est réel même si le « cloud privé » reste privilégié par beaucoup. Nos systèmes de collecte récupèrent des métriques sur différents datacenters répartis sur un réseau. La prise en compte des « nuages » dans l’architecture sera sans doute pertinente.
– normalisation des métriques Green IT: les différents organismes mondiaux font converger les métriques associées au Green IT (consommation électrique, calcul du bilan carbone…). La charte européenne des datacenters en est un exemple. Nous allons faire évoluer les définitions de nos métriques pour respecter les nouvelles pratiques.
Coordonnées de BI Square

Adresse : 290 Rue des Pyrénées – 75020 Paris

Mail : contact@bisquaresoftware.com
Téléphone : 01 83 64 40 63
Web : http://www.bisquaresoftware.com
Twitter : http://twitter.com/bi_square
LinkedIn : http://www.linkedin.com/fr/BI_Square
Contact : jean-pierre.lippini@bisquaresoftware.com
franck.genteur@bisquaresoftware.com