Cedexis

Cedexis est au trafic Internet, ce que les aiguilleurs du ciel sont au trafic aérien. Cedexis offre une infrastructure de service en cloud computing afin d’améliorer les performances des contenus et des applications IP (web, mobile…). Seul service de monitoring communautaire (RUM), Cedexis génère quotidiennement plus d’un milliard de mesures provenant de vrais utilisateurs du monde entier depuis plus de 32 000 réseaux. Ces mesures testent en temps réel la performance, le débit, la disponibilité des plateformes de Cloud Computing, des CDN, des hébergeurs…
En couplant cette approche à un service breveté d’aiguillage de flux temps réel entièrement paramétrable, Cedexis divise les temps d’affichage, optimise les coûts, améliore le référencement et donc le chiffre d’affaires des éditeurs de contenus sur tous les supports IP. Cedexis a été créée en 2009 et compte aujourd’hui 20 salariés.

 

Interview de Julien Coulon, co-fondateur et directeur général de Cedexis
WIC : Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?
J’ai fait mes premiers pas dans l’Internet en 1992 chez France Télécom Hébergement avant de partir en 1996 faire de l’analyse stratégique chez France Télécom à New York pendant deux ans. De retour en France, j’ai été en charge de la partie Internet et Minitel de France 98, puis développé l’activité hébergement de l’opérateur. En 2000, j’ai participé au montage de Langages Virtuels, une startup de webconférence rachetée par Genesys Conferencing. Et enfin, j’ai rejoint Akamai en 2002 pour lancer l’activité e-Commerce, Média, Télécoms, Social Networking en France avant de finir par créer Cedexis mi-2009.
WIC : Quel est le métier de Cedexis ?
Cedexis propose une solution de monitoring communautaire qu’il est possible de coupler à un service breveté d’aiguillage de flux en temps réel entièrement paramétrable. C’est pour cela que l’on nous surnomme souvent « les aiguilleurs du net ». Nous surveillons en permanence le comportement des réseaux de distribution de contenu (opérateurs télécoms, fournisseurs d’accès Internet, Content Delivery Networks, hébergeurs, spécialistes du cloud…) pour savoir qui délivre la meilleure performance à un instant donné. L’objectif est de diviser les temps d’affichage, d’optimiser les coûts, d’améliorer le référencement et donc le chiffre d’affaires des éditeurs de contenus sur tous les supports IP. Depuis son lancement commercial en janvier 2010, la société a séduit près de 160 clients dont Le Monde, France Télévisions, Rue Du Commerce, Dior ou Volkswagen.
WIC : Quels sont les défis auxquels sont confrontés vos clients aujourd’hui ?
Tous nos clients souhaitent avoir de vraies données fiables pour prendre les bonnes décisions. Il s’agit de lever le voile sur la véritable qualité de service des différents prestataires. En faisant appel à un « tiers certificateur » comme nous qui est capable d’offrir une réelle vue internaute de la performance / visibilité, le client peut avoir une vue objective sur la capacité du prestataire à honorer tout ou partie de ses engagements. Ainsi, nous lui donnons le pouvoir de discuter de façon équitable avec son ou ses fournisseurs. Outre la recherche d’une optimisation des coûts, l’approche mono-fournisseur est pour beaucoup de clients un problème et, à cet effet, nous leur recommandons d’adopter le multi-sourcing pour s’assurer d’une performance optimale et constante dans le temps. Enfin, nombre de clients savent que le temps de chargement des contenus est un critère pour les robots d’indexation de plusieurs moteurs de recherche, d’où l’intérêt de prendre cela très au sérieux pour améliorer le référencement naturel – sa présence – dans les moteurs de recherche.
WIC : Comment y répondez-vous ?
Pour voir les données et prendre les bonnes décisions, nous demandons à nos clients de déployer quelques lignes de code en bas de page (tag javascript asynchrone). C’est ce petit élément qui se déclenche quelques secondes après le chargement de la page, qui va nous permettre de savoir avec quel prestataire il est intéressant de travailler et quel gain de performance il est possible d’atteindre.
Une fois les prestataires sélectionnés, un simple alias au niveau DNS permet d’aiguiller chaque internaute vers le bon prestataire (Cloud, CDN, hébergeurs…) et ainsi de constater le gain de performance. Celui-ci influera directement sur le nombre de pages vues, mais surtout sur la satisfaction des internautes et donc les revenus générés en ligne.
WIC : En quoi la web intelligence est-elle une démarche indispensable pour piloter son business online aujourd’hui ?
L’internet et le mobile sont devenus des axes stratégiques de développement pour bon nombre de sociétés. L’internet est un être vivant sans contrôle ou données centralisées. Pour nous, seuls les internautes peuvent remonter les informations de façon transparente. Sans ces données, il est impossible de faire les bons choix car chaque site réagit différemment. Un site comme Vente-privée qui fait tout son trafic de 7h00 à 7h10 le matin en France, n’a pas le même comportement réseau qu’un site comme « Le Monde » à dimension plus internationale ou DailyMotion.
L’arrivée du modèle cloud permet de payer ce qui est réellement utilisé et éviter les engagements – « menottes » – qui brident toute évolutivité et nouvelles initiatives.
WIC : Quels sont les exemples concrets de pilotage par la data que vous pouvez donner ?
Nous allons prendre Eyeka, site de social Networking disposant d’un data center en France et à Singapour adossé à une solution de diffusion.
L’audit préalable a permis d’identifier les bons prestataires et l’aiguillage en temps réel de diviser par 17 les temps de chargement ! Résultat : une audience multipliée par 6 en une semaine pour un budget total similaire.
Notre client « Rue du commerce » s’assure pour sa part que les moteurs de recherche sont toujours parfaitement alimentés pour gagner en référencement naturel. Et donc en revenus… Sur ce point, nous pouvons également citer France Télévisions qui améliore ses performances de 20%, ce qui génère une amélioration du nombre de publicités vues de 10%.
WIC : Quelles sont les grandes tendances et les perspectives dans votre domaine d’activité pour les 18 mois qui viennent ?
Les éditeurs de contenus sont passés du mode « je veux que mon site fonctionne » à « je veux que mon site mette moins de 3 secondes pour s’afficher ».
La grande tendance est le multi-sourcing, c’est-à-dire l’utilisation de façon transparente d’un hébergeur (et son réseau couplant peering et transit), de CDN ou de Cloud en fonction de la performance. Cedexis a pour rôle d’aider l’éditeur de contenu à mettre tout cela en musique en fonction de ses objectifs. Notez que Cedexis partage les données avec les fournisseurs pour qu’ils améliorent eux-aussi leurs performances afin de récupérer plus de trafic et donc plus de revenus. C’est en créant de la transparence sur la réelle qualité de service perçue par les utilisateurs que nous pourrons tirer les performances vers le haut et faire économiser plusieurs milliards d’heures perdues à tous les internautes du monde…
Coordonnées de Cedexis

Adresse :8 allée des hautes bruyères – 94230 Cachan

Mail : office.fr@cedexis.com
Téléphone : 06 07 13 68 56
Web : http://www.cedexis.com
Twitter : http://twitter.com/cedexis
LinkedIn : http://www.linkedin.com/company/cedexis